Facebook Messages : un "@facebook.com" pour les connecter tous

Après plusieurs mois de rumeurs, Facebook vient de lever le voile sur ce que serait son offensive en matière de communications en ligne : un outil baptisé Facebook Messages, qui permettra de réunir au sein d'une unique boite de réception l'ensemble des échanges que l'on a réalisés via le réseau social, qu'il s'agisse de courriers standard, de messages courts instantanés ou d'alertes émises ou reçues depuis son téléphone mobile.

Au pays de Mark Zuckerberg, où les conférences de presse se font en tee-shirt avec l'aide d'un rétroprojecteur mais sont suivies en direct par plus de 30 000 internautes, on se dit qu'on connait déjà bien ce sujet des communications en ligne. Après tout, Facebook servirait à 350 millions d'utilisateurs réguliers son outil de messagerie instantanée, et assisterait au transit de 4 milliards de courriers, pings et autres poke chaque jour. Reste donc à remettre en ordre cette foule de messages, de façon à ce que l'utilisateur puisse tous les retrouver au même endroit, en consulter l'historique ou y faire un brin de ménage.

C'est donc à ce niveau qu'intervient Facebook Messages. Mais attention, « ça n'est pas un concurrent à Gmail », répète à l'envi Zuckerberg, sans doute un brin agacé de voir que les médias ont à l'unisson décrété que la stratégie qu'il allait dévoiler était pensée comme un pied de nez adressé à Google.

Facebook Messages se veut donc une boite de réception universelle, dans laquelle on pourra bien sûr recevoir des courriers - pour peu que l'on ait choisi d'activer son adresse en « @facebook.com ». On y retrouvera également l'historique des conversations menées par le biais de l'outil Chat, et même les SMS reçus sur son mobile par le biais du réseau